La rue Crémieux, la plus colorée de Paris !

Mais à qui doit-on cette rue ? Quelle est son histoire ?

Elle porte ce nom en hommage à Adolphe Crémieux (1796-1880), qui était un avocat et homme politique. Il est par exemple à l’origine du décret de 1870, afin de donner la nationalité française aux juifs d’Algérie.

Cependant, cette rue construite en 1865 se dénommait auparavant l’avenue Millaud, en référence au promoteur Moïse Polydore Millaud, ayant ouvert les lotissements dont elle fait partie. Avant cela se trouvait au même endroit les Arènes Nationales, ouvertes en 1851 puis détruites en 1855.

C’est ensuite seulement en 1993 en la rue deviendra la rue colorée que l’on connaît aujourd’hui. En effet, à la demande des résidents la rue devient entièrement pavée et piétonnisée, et en retour la mairie leur demandera de modifier et décorer leurs façades. C’est ainsi que les résidents choisissent d’opter pour différentes couleurs, et créent cette rue arc en ciel, qui attirent aujourd’hui un grand nombre de touristes et photographes !

Vous trouverez dans cette rue une trentaine de petites maisons, toute bâties sur le même modèle, qui étaient à l’époque destinées à héberger des ouvriers aisés. Vous pourrez y découvrir également au n°8 une plaque commémorant le jour où, durant la crue de la Seine de 1910, le niveau de l’eau a atteint les 1,75m à cet endroit.